Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L'INRS vient de sortir 5 nouveaux documents SST dont le nouveau Guide de données techniques et de conduite à tenir SST. Cette version 3, du 25 juin 2019, doit être mise en application dés maintenant dans les formations du dispositif. Voici donc les points saillants de cette nouvelle édition.

Plus de SAIP et prise en compte du CP du 29 mai 2018 du ministère de l'intérieur

Une double page (7 et 8) est dorénavant consacrée à la compétence PROTÉGER scindée en 2 volets distincts : le SNA (avec une information plus complète sur les essais mensuels) et les autres moyens d'information des populations. Dans ce dernier, il est recommandé de s'abonner sur Twitter au compte @Beauvau_alerte qui permet à chacun d'être notifié sur son téléphone en cas d'évènements graves. Facebook offre lui la possibilité au ministère de communiquer par Safety Check pour permettre aux utilisateurs d'indiquer qu'ils se trouvent en sécurité. De son côté, Google relaie également les informations du ministère sur son outil Posts on Google auprès de chaque utilisateur effectuant des recherches dans la zone impactée ou lorsque certains mots clés sont tapés en rapport avec l'évènement (attentat, ouragan, fusillade, lieu...). Enfin, la RATP, Vinci, France Télévisions et Radio France relaient aussi via leurs applications, réseaux ou panneaux les messages si la situation l'exige.

Ces dispositifs s'ajoutent à ceux déjà existants mais comme annoncé dans nos précédents articles, le SAIP disparaît comme l'évoquait le Communiqué de presse du ministère en date du 29 mai 2018.

Enfin, quelques éléments de sémantique ont été apportés dans la conduite à tenir "Que faire" en page 8 et dans les "Alertes particulières" l'INRS rappelle qu'en entreprise, le SST respectera les consignes définies en interne (page 9).

Introduction du 114 dans la compétence FAIRE ALERTER

Le 114 fait son apparition dans les numéros à contacter "hors entreprise". Pour rappel, ce numéro d'appel est réservé aux sourds / malentendants et accessible par SMS, fax, visio et tchat.

Les termes "étouffement total" sont maintenant remplacés par "obstruction grave" dans la compétence EXAMINER et une reformulation du paragraphe lié aux Gasps a également été appliquée.

Dans la séquence sur le saignement abondant, une étape est ajoutée avant la pose du garrot : celle de "reprendre la compression par-dessus l'éventuel pansement compressif".

Dans la description du garrot, il est maintenant précisé "quelques centimètres" au-dessus de la plaie (en page 22), une longueur du lien de toile d'au moins 1,5 mètres et une matière "non élastique" (en page 25). De plus, le maintien de la barre du tourniquet est maintenant évoqué comme la pose du simple garrot sans "barre" qui est détaillée et expliquée.

Dans les cas particuliers, les médicaments anticoagulants sont dorénavant sous entendus (sans être mentionnés) dans les cas où un avis médical est nécessaire.

Précisions pour les étouffements et les brûlures

Pour la méthode des compressions abdominales chez l'adulte, le positionnement du "dos de la main vers le ciel" fait son retour pour le poing fermé. Chez le nourrisson, la description de la zone d'appui par les deux pulpes des doigts est dorénavant décrite en détails page 32.

Un Nota bene est ajouté en page 37 pour rappeler qu'aucun produit ne doit être appliqué sur une brûlure sans avis médical et un autre en page 38 précise de ne jamais "percer les cloques" face à tout type de brûlure.

Du nouveau pour les plaies ?

Une nouvelle étape est ajouté après le "nettoyage" dans la conduite à tenir : "Désinfecter la plaie en fonction des consignes du médecin du travail" ainsi qu'une reformulation du paragraphe lié à la validité du vaccin antitétanique auprès du service de santé au travail ou par un autre professionnel de santé (page 46).

Clarification pour la RCP

  • Le paragraphe 1 des cas particuliers (initialement en page 53 et consacré à l'enfant et le nourrisson) est supprimé car largement évoqué dans le tableau des justifications page 57 et 58 de cette version 3.
  • Dorénavant, en plus des insufflations qui ne pourraient être réalisées, "le SST qui ne se sent pas capable, réalise les compressions thoraciques en continu".
  • Enfin, l'utilisation du DAE chez un enfant ou un nourrisson (avec les appareils adaptés) est maintenant détaillée dans le paragraphe 2 de la page 54.

De manière générale plusieurs "coquilles" ont été corrigées et une sémantique plus en lien avec le PSC1, a été adoptée sur l'ensemble du document.

Mise à jour de deux Fiches Outils

Nouvelles grilles de certification Niveau 1

Deux nouvelles grilles doivent être désormais utilisées lors des épreuves certificatives SST Niveau 1. Les corrections suivantes ont été apportées :

- Ajout en pied de page d'une mention à la dernière version du document de référence ;
- Pour la grille formation initiale SST : Retrait des numérotations des sous-compétences dans la colonne "objectifs intermédiaires" pour  C2, C3, C4 et C5 et reformulation de l'énoncé des conditions d'acquisition de la C6 ;
- Pour la grille des MAC SST : Retrait du logo INRS et de la colonne "Commentaires" puis correction du libellé C7.

Vous pouvez au choix :
- les imprimer et les remplir manuellement ;
- les compléter et les enregistrer sur ordinateur ou tablette/smartphone avec Acrobat Reader :

  • Vidéo de démonstration sur Smartphone pour la grille des MAC SST ⟶
  • Vidéo pour remplir la grille des formations "initiales" SST sur ordinateur  ⤵︎

Pour en savoir plus :

Et si vous souhaitez échanger avec nos Formateurs de formateurs :