Une étude du cabinet Cemka commanditée par l’INRS montre que 50% des entreprises interrogées souhaitent renforcer la partie « Prévention » de la formation SST. En effet, en 2018, plus de 650 000 accidents du travail et près de 50 000 maladies professionnelles ont été reconnus. Pour mettre en œuvre la démarche de prévention, l'employeur doit impliquer les salariés et s’appuyer sur leurs compétences. La formation SST est donc l’une des actions permettant de sensibiliser et d'outiller les opérateurs en matière de prévention.

Dispensée par des Formateurs SST certifiés qui suivent une formation initiale de 8 jours, la formation SST a deux objectifs : porter secours en cas d’accident et participer à la prévention de l'établissement. Afin d’évaluer les apports de cette formation SST, le cabinet Cemka a intérrogé 1 800 salariés et 250 chefs d’entreprises entre avril et juin 2019.

Un SST sur deux a porté secours

Si 90% des stagiaires formés au dispositif SST ont pour principale motivation d’être capable de secourir une victime, 60% d’entre eux déclarent faire cette formation pour pouvoir intervenir sur leur lieu de travail. Près de la moitié des salariés formés déclarent avoir pu apporter leur aide dans le cadre d’une situation nécessitant de porter secours. Dans ce cas, la formation a été jugée utile par 98% d’entre eux.

43% des salariés formés ont fait des propositions d'actions de prévention

« Cette formation SST sur 2 jours permet aux stagiaires de devenir des secouristes dans l’entreprise mais aussi des acteurs en prévention des risques professionnels. C’est l’une des premières portes d’entrée pour sensibiliser les salariés aux risques potentiels ou déjà présents sur leur lieu de travail. » résume Philippe Claudel, responsable du dispositif SST à l’INRS. L’étude montre en effet que près de la moitié des salariés interrogés (43%) sont allés jusqu’à proposer des actions de prévention et que 40% ont été sollicités par leur entreprise pour identifier des situations dangereuses.

50% des établissements souhaitent plus de Prévention

Considérant la double compétence dispensée lors de cette formation SST « porter secours et participer à la prévention des risques professionnels », 50% des entreprises déclarent que la partie « prévention » devrait être renforcée. « Globalement, l’étude met en lumière qu’à l’issue de cette formation, salariés et entreprises sont plus conscients des risques professionnels. Cette tendance est encore plus forte dans les plus petites entreprises où les accidents sont statistiquement moins fréquents et où la prévention des risques professionnels est plus utilisée que le secourisme. » conclut Gérard Moutche, responsable du département Formation à l’INRS. Dans les TPE, les salariés formés au dispositif SST sont donc des ressources importantes pour identifier les risques professionnels et proposer des actions d’amélioration.

Zoom sur la formation SST

La formation SST est une formation qui permet à tout salarié de devenir sauveteur secouriste du travail. Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d’un accident de travail (AT), mais aussi d’être acteur de la prévention dans son établissement. Pour cela, il suit une formation initiale de 14 heures (2 jours) et un maintien et actualisation des compétences (MAC), ou recyclage, d'une journée tous les 2 ans.

> Plus d'infos sur le dispositif SST