Devant la propagation du virus COVID-19, la DGSCGC, par l'intermédiaire de son Chef de la section Secourisme (Lt Cédric BACOUP), se fait relais des recommandations que vient d'éditer l'European Resuscitation Council (ERC).

Compte tenu du risque de transmission du COVID-19 dans les milieux humides et par contact direct, l’enseignement de la RCP doit se limiter aux appuis thoraciques uniquement, sans pratiquer le bouche à bouche. En effet, conformément au référentiel PSC1 qui stipule que "si les insufflations ne peuvent pas être effectuées (répulsion, vomissements…) ou si le sauveteur ne se sent pas capable, il doit réaliser uniquement les compressions thoraciques en continu à un rythme de 100 à 120 compressions par minute".

On peut étendre cette recommandations à la période épidémique, que nous rencontrons actuellement, mais aussi pour l'ensemble des Unités d'Enseignements de sécurité civile (PSE1, PSE2, etc...).

Les mesures d'hygiène appropriées pour les mannequins (et autre matériels) dans les formations aux premiers secours doivent bien sûr être maintenues (Lavage des mains des participants, Désinfection à l’aide de lingettes désinfectantes des mannequins après chaque usage de groupe, etc…) et ceci afin de limiter les risques de transmission virale.