Le décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence ne modifie pas les instructions précédemment transmises pour les formations aux gestes de premiers secours.

Pour rappel, afin de ne pas altérer les capacités opérationnelles présentes et à venir, les formations suivantes peuvent être dispensées : PSE1, PSE2, PAE FPS et PAE FdF.

Les formations PSC1 ne sont pas autorisées sauf si elles sont dispensées dans le cadre de la formation professionnelle. Ainsi, les candidats, qui doivent justifier d'un PSC1 pour pouvoir obtenir une licence (taxi..), pour exercer une profession (accueil, assistante maternelle..), pour suivre une formation professionnelle (instituteur, encadrement centre de loisir...) peuvent être formés au PSC1.

Mais également si elles sont dispensées dans les collèges et lycées dans les conditions telles que définies à l'article 36 du décret n°2020-1310, si elles sont dispensées pour les volontaires du service civique. Pour les trois exceptions ci-dessus, l'apport de connaissance en distanciel doit être utilisé quand le support existe. Les formations PAE FPSC peuvent être conduites. L'organisation des formations devront impérativement respecter les mesures sanitaires diffusées dans la note DGSCGC du 5 juin 2020.

Les sensibilisations aux gestes qui sauvent (GQS) doivent être suspendues.
Elles ne peuvent faire l'objet d'aucune dérogation.

Il est rappelé que les manquements aux présentes consignes pourront faire l'objet de suspension des habilitations ou des agréments de formation.

--

Lt Cedric BACOUP
DGSCGC